Choisir son disque dur SSD, le guide

Rappelons que le disque dur SSD est un disque utilisant une technologie différente que celle du disque dur HDD, offrant aux utilisateurs une rapidité et une performance sans égale. C’est pour cette raison que les SSD ne cessent de prendre de l’ampleur depuis leur apparition dans les années 2000, d’autant que s’ils étaient auparavant chers et limités en termes de capacité, ils ont aujourd’hui comblé leurs lacunes pour devenir les meilleurs disques durs sur le marché, détrônant par la même les disques HDD. Si vous souhaitez acheter un disque dur SSD, lisez les lignes qui suivent : elles vous aideront à orienter votre choix dans votre recherche du meilleur SSD !

Les paramètres à vérifier

Les types de formats

• Le format le plus répandu est le 2,5″, sachant qu’il ne conviendra qu’aux ordinateurs portables. Pour les ordinateurs de bureau, il faudra se tourner vers le format 3,5″, bien qu’il soit possible d’adapter le boîtier 2,5″ à votre ordinateur de bureau à l’aide d’un câble et d’une nappe Sata.
• Le format MSata est quant à lui recommandé pour les ordinateurs portables particulièrement fins et pour les ultrabooks. Pesant entre 6 et 7 grammes, ces disques SSD offrent un taux de transfert qui peut atteindre une vitesse d’écriture de 520 Mo/s et une vitesse de lecture de 550 Mo/s.
• Le M.2 est un autre format de SSD sans boîtier qui s’avère encore plus léger et fin que les formats cités plus haut. Notez que le M.2 est compatible avec la spécification d’interface NVMe, proposant un taux de transfert élevé qui avoisine les 2500 mo/s.
• Le format U2 est largement moins répandu sur le marché et s’adresse davantage aux professionnels en raison de ses hautes performances, avec la possibilité d’offrir un débit de 4 Go/s environ.

L’interface : Sata vs PCI-Express

Les disques durs SSD se connectent, à l’instar des HDD, en Sata, généralement en Sata III, offrant un taux de transfert allant jusqu’à 600 Mo/s. Cependant, certains SSD utilisent le PCI-Express qui permet quant à lui un taux de transfert très élevé de 1800 Mo/s, mais pour un prix également plus important.

Le Firmware

Le Firmware est une sorte de mini logiciel intégré au disque dur SSD dont l’objectif est primordial : il vise à informer le disque dur en temps réel, que ce soit concernant les fichiers à écrire, l’usage des cellules… Activer et mettre à jour le Firmware est donc essentiel pour profiter d’une meilleure performance du SSD tout en limitant son usure prématurée.

Le disque dur SSD externe

Sachez que vous avez aussi la possibilité d’acheter un disque dur SSD externe afin de pouvoir y stocker vos photos, vos films… L’avantage de ce type de disque dur est qu’ils sont particulièrement légers et peu encombrants, ce qui est idéal pour le transport, avec une capacité pouvant aller jusqu’à 2 To. Notez également que certains sont équipés d’une coque qui permet de les préserver en cas de chute. Au final, les diques durs externes sont très intéressants si vous désirez par exemple faire des sauvegardes de documents lourds en volume en un temps réduit, mais il ne sont en réalité pas vraiment élaborés pour faire de la sauvegarde.

En effet, le point faible des disques durs externes réside dans leur taille. Il y a encore une nette différence de volume entre un disque dur externe et un disque dur interne, et lorsqu’un externe se rapproche d’une capacité importante (pour de l’archivage de données en masse), c’est-à-dire de plusieurs To, le prix s’en fait sentir et devient hors de portée de la plupart des consommateurs. Fort heureusement, l’univers du composant informatique se caractérise par une décote rapide dans la mesure où la technologie évolue à vitesse grand V. Si vous êtes donc un peu patient, vous pourrez donc bientôt voir arriver dans votre boutique informatique préférée des disques durs externes de grande capacité à un prix raisonnable. Etant donné le prix de ce type de disque SSD, pensez à utiliser un comparatif mis à jour afin d’avoir une bonne vue du marché et ainsi trouver les meilleurs affaires.